Ottoman History Podcast

Podcast by Ottoman History Podcast. Ottoman History Podcast began in March of 2011 as an experiment aimed at finding an alternative form of academic production that explores new and more accessible media and allows for a collaborative approach. Our recorded interviews and lectures, while still largely academic in tone, provide serious and constructive academic discussion in an accessible and almost human format that is easy on the brain and eyes.

All Episodes

  Direct Link   Download 41 Minutes 04 Apr 2018

E355 | Comment s’informe t-on dans l’Algérie coloniale ? Quels liens peut-on établir entre l’apparition de medias de masse, comme le cinéma ou la radio, et l’émergence d’une nouvelle forme de communauté politique dans l’Algérie de l’entre-deux-guerres ? Dans cet épisode, Arthur Asseraf décrit le paysage médiatique très diversifié et en pleine mutation des années 1930s, où medias traditionnels et modernes, locaux et internationaux, coexistent, se superposent et s’affrontent. Déconstruisant l’idée reçue selon laquelle l’avènement de la radio aurait engendré un public homogène favorisant l’émergence du nationalisme algérien, Arthur Asseraf insiste sur la grande diversité des canaux et des sources d’informations dans l’Algérie de l’entre-deux-guerre. Chaque média véhiculant sa propre orientation idéologique et reflétant la fragmentation de la société algérienne et ses multiples clivages. La discussion évoque d’abord l’impact des nouveaux médias sur l’émergence de radicalités politiques ainsi que la censure de l’actualité par les autorités coloniales. Elle aborde ensuite la question des publics visés et de la langue à adopter (arabe classique ou dialectal, français ou kabyle ?). Enfin, la discussion met au jour l'importance de l'actualité internationale en Algérie et la pénétration de médias issus de France, mais aussi du Caire, de Tunis ou même d'Italie ou d'Espagne. Pour finir, la discussion évoque le rôle de la « rumeur » dans la fabrique de l’information et l’étymologie de l’expression « téléphone arabe ». http://www.ottomanhistorypodcast.com/2018/04/asseraf-2.html Arthur ASSERAF est maître de conférences (lecturer) en histoire contemporaine de la France et du monde francophone à l'université de Cambridge et fellow de Trinity College. Ses travaux portent sur l'histoire de la colonisation, des médias, et de l'information au Maghreb et en France au XIXe et XXe siècles. Son premier livre, Electric News in Colonial Algeria, porte plus particulièrement sur les transformations de la notion d'"actualité" en Algérie sous la domination française. Dorothée Myriam KELLOU est une journaliste et réalisatrice basée à Paris. Elle est diplômée du master d'études arabes de l'Université de Georgetown à Washington D.C. et développe actuellement un projet de film sur les regroupements de populations pendant la guerre d'Algérie, prenant pour point de départ la mémoire/l'oubli de son père. Aurélie PERRIER est docteur en histoire contemporaine du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord et membre du centre de Recherches Historiques à Paris. Ses centres d'intérêts principaux sont l'histoire sociale du Moyen-Orient, le Maghreb colonial, et le genre et la masculinité dans la Méditerranée du XIXe siècle. Crédits Episode N. 354 (Tout/MO N. 3) Date de rela: 4 Avril 2018 Lieu de l’enregistrement: Paris, France Montage et production par Chris Gratien Extraits sonores: Lili Labassi - Mazal Haye Mazal; Kara Günes - "Istanbul" Bibliographie et images fournies par Arthur Asseraf http://www.ottomanhistorypodcast.com/2018/04/asseraf-2.html. . .